Phonographe

Crée en 1877
Par Thomas Edison


Le phonographe est un appareil à cylindres au fonctionnement purement mécanique. Il se compose d’une manivelle, d’un cylindre entouré d’une feuille d’étain et d’une tête de lecture. La tête, grâce à la présence d’une membrane vibrante et d’un stylet permet de graver verticalement le cylindre et de lire la vibration sonore. La gravure effectuée lors de l’enregistrement est ensuite lue par le stylet quand il repasse sur la feuille d’étain. C’est ainsi qu’est produit le son.

La feuille et la tête étant très fragiles, les sons enregistrés ne peuvent être lus que peu de fois. Véritable succès commercial, le phonographe est le premier appareil de reproduction sonore destiné au foyer. Il fait suite au phonautographe d’Edouard Léon Scott de Martinville, inventé en 1857, et dont l’enregistrement de « Au Clair de la Lune » demeure célèbre.

Cet objet est exposé ici :

Gramophone

Crée en 1887
Par Émile Berliner


Le gramophone est un appareil mécanique à plateau pour disques apparu tout juste dix ans après le phonographe. Contrairement à ce dernier qui utilisait la gravure verticale sur cylindre, le gramophone utilise le disque comme support d’enregistrement, sur lequel les gravures se font latéralement. Le stylet effectue un va-et-vient dans le plan du disque.

Cet appareil a rapidement détrôné le phonographe. Se déclinant au fil du temps sous différents modèles : phono-valise, gramophone miniature, gramophone à moteur ou encore gramophone meuble, il a pu accueillir des disques 100 tours, puis 90, et enfin 78 tours. Capable d’enregistrer jusqu’à 5 minutes de musique sur un même disque, le gramophone est à l’origine des formats musicaux tels que nous les connaissons aujourd’hui. Cet appareil a véritablement lancé l’industrie du disque et connu un succès mondial pendant plus de 50 ans !

Cet objet est exposé ici :

Magnétophone / Cassette audio

Cassette audio créée en 1961
Par Sony


Inventée par la marque Sony en 1961, la cassette audio fut présentée au grand public en même temps que le premier magnétophone en 1963. Elle contient deux bobines où sont enroulées une bande magnétique, qui elle, est utilisée depuis les années 1950 par les studios de la RTF pour l’enregistrement du son en remplacement des 78 tours.

Sur une cassette, quatre pistes sont écrites en parallèle sur la bande magnétique et l’information est lue par mesure de la polarisation de particules magnétiques. La qualité de restitution du son laisse à désirer, particulièrement en raison d’une faible vitesse de défilement de la bande.

L’apparition de la cassette audio a révolutionné l’écoute de la musique particulièrement depuis l’invention en 1979 du Walkman, le baladeur cassette de Sony. La musique devient ainsi portable et le succès est retentissant !

Cet objet est exposé ici :
*

Electrophone / Disques vinyles

Disque vinyle créé en 1948
Par Columbia Records


L’électrophone succède au gramophone dans les années 1950. Il est le support des disques microsillons aussi appelés vinyles, dont le brevet a été déposé en 1948 par Columbia Records. Ainsi, l’électrophone permet d’écouter des enregistrements sur des disques 33 et 45 tours. Son mode de fonctionnement est analogique. La pointe de lecture est mise en mouvement par les reliefs présents dans les sillons du disque. Un phonocapteur reçoit un signal électrique qu’il renvoie à l’amplificateur.

Les électrophones ou tourne-disques sont électriques. L’invention de l’amplificateur électronique a permis la transmission d’un son plus puissant et de meilleure qualité. L’aiguille n’ayant plus besoin de puissance lorsqu’elle passe sur le sillon, les disques avaient une durée de vie plus longue, et les bruits de fonds ont été significativement diminués.

Aujourd’hui, le tourne-disque reste le support favori des amateurs de musique et a connu un essor nouveau à la fin du XXème siècle grâce à la multiplication des DJs qui les apprécient tout particulièrement pour réaliser leurs effets sonores.

Cet objet est exposé ici :

CD / MP3

Développé en 1982
Par Sony et Philips


Avec l’apparition des Compact Disc, on passe d’un format analogique à un format numérique qui continue d’être utilisé aujourd’hui. Sur le CD, l’information se trouve sur des disques optiques. La table des matières est contenue au centre de disque et un laser le lit de l’intérieur vers l’extérieur.

Initialement apprécié des mélomanes en raison de sa très bonne qualité sonore, le succès du CD a été progressif. Le premier album totalement numérique enregistré sur CD était « Brothers in Arms » du groupe Dire Straits et aida à la popularisation du CD. Il devint alors le meilleur support sonore jusqu’à l’apparition du site de partage de fichiers audio Napster en 1999 et de l’iPod en 2001. Ces nouveaux supports ont encore changé la donne et ont dématérialisé l’écoute de la musique.

Cet objet est exposé ici :

Choisissez
un appareil →
← un style de musique

Classique Rap Rock House Jazz

Comment ça marche ?

© Credits

Projet à but non-lucratif réalisé par :
Antonella Cavana
Meryem Hameg
Noémie Tapé
Alexandre Ben Othman


Musiques :

Classique Vivaldi - Le Primtemps
Rap Eminem - Rap God
Rock Kiss - Heaven's on fire
House Magnus The Magnus - Area
Jazz Big Bad Voodoo Daddy - Old Man of The Mountain